Lac Sevan en Arménie

Voyage en Arménie

 

DÉCOUVRIR L’ARMÉNIE : NOS COUPS DE CŒUR

En plein Caucase, au carrefour de l’Europe et de l’Asie, découvrez notre sélection des plus beaux sites naturels et culturels à visiter en Arménie. En route pour une destination authentique et préservée, faite de lacs et de montagnes, d’histoire et d’hospitalité.

Sillonner Erevan, capitale de l’Arménie

2 800 ans d’histoire à découvrir ! À ne pas manquer : le Matenadaran, un musée national abritant une somptueuse collection de milliers de manuscrits enluminés, dont le plus grand du monde (28 kg) et le plus petit (19 g) ! Flânez aussi dans les allées du Musée d’Histoire de l’Arménie, avant de déambuler dans celles du marché aux puces du Vernissage.

Visiter Etchmiadzin, berceau du christianisme arménien

Ville de pèlerinage présentée comme « le Vatican de l’Arménie », Etchmiadzin impressionne par son complexe religieux classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. À voir : la cathédrale Sainte-Etchmiadzin, la plus ancienne église chrétienne du pays, l’église Saint-Hripsimé, joyau d’architecture, et les ruines de Zyartnot, l’un des plus grands sites archéologiques d’Arménie.

Explorer les plus beaux monastères d’Arménie

Visiter l’Arménie ne va pas sans partir à la découverte de ses nombreux monastères, pour la plupart classés eux aussi au patrimoine mondial de l’UNESCO. Parmi eux : le monastère de Geghard, creusé dans la roche, celui de Khor Virap et sa vue imprenable sur le mont Ararat, celui de Haghpat dans son écrin de verdure, celui de Sanahin, loin du tourisme de masse… Sans oublier le monastère de Tatev, que vous atteindrez en prenant le plus long téléphérique du monde !

À faire en altitude en Arménie : aller au mont Aragats et voir le lac Sevan

Randonnez jusqu’au sommet de ce volcan éteint, point culminant de l’Arménie à 4 090 m d’altitude. Sur son flanc trône la forteresse d’Amberd, « la forteresse dans les nuages » construite au VIIe siècle.
À l’est du pays, admirez l’immensité du lac Sevan, l’un des plus grands lacs d’altitude au monde.

Découvrir le village de Dilidjan : « la petite Suisse arménienne »

Tout n’est que quiétude à Dilidjan, où les maisons en bois traditionnelles rappellent le charme des villages suisses. Les randonneurs apprécieront le Parc national du même nom, qui abrite le lac Parz.

Garni : voir un temple grec en Arménie

Majestueux, dédié au dieu du soleil Mithra, ce temple du 1er siècle est construit en basalte. Non loin du village, la gorge de Garni et ses orgues basaltiques offrent d’ailleurs un spectacle saisissant surnommé « la Symphonie des pierres »…

Se rendre à Zorats Karer (ou Karahunj) : le Stonehenge arménien

Des centaines de pierres disposées à la verticale composent ce site mégalithique, probablement l’un des plus anciens observatoires astronomiques du monde.

Découvrir l’Arménie, c’est partir dans le temps, hors du temps, là où presque tout a commencé. Bon voyage dans le berceau du christianisme, mais aussi – on le sait moins – de la vigne et du vin, à déguster autour d’un bon repas chez des habitants à l’hospitalité sans pareil.